Les Mots Pour Partager

Anissa Lopvet, guérisseuse 7 septembre 2017 Anissa

Johann telle qu'elle ! 7 septembre 2017 Johann

Isobel et Céleste 5 septembre 2017 isobel

Aux Rencontres des Amis de la Voie est Libre ! de cet été (qui ont rassemblées 120 personnes en Haute-Loire), nous avons été plusieurs à bénéficier des compétences vidéo de Samuel. Car en effet, quoi de mieux que l'image pour "donner à voir" un peu de ses talents...

Aujourd'hui, je suis fière de vous présenter ce premier petit bout de film dans lequel j'essaie de dire (un peu) ce que je fais ici.
Ce sont des mots un peu tout emmêlé (comme moi !), qui vous éclaireront un peu peut-être (je l'espère !) sur le comment je conduis mes propositions de "Cloune-Contact". Et l'énergie qui passe dans les intervalles, ça, c'est moi !
Enfin... nous !

Je vous laisse voir... et décider par vous-même !

Au plaisir !!!!

Isobel et Céleste from Isobel Quentin on Vimeo.

Ca bouge ! 5 septembre 2017 Isobel

ca bouge... ou ça bouge pas...

Difficile parfois de savoir si c'est ce qui est autour ou ce qui est dedans qui s'agite...

Comment ça ? C'est pareil ?!... Kif kif... Du pareil au même....?

Ah oui !!! C'est vrai ! J'oublie parfois les règles du jeu. J'oublie que les remous de dehors sont le reflet de mes vagues intérieures et qu'il me suffirait peut-être de faire la paix dedans pour que ça s'apaise dehors...

Bon d'ac. Faisons la paix. Signons l'armistice avec soi-même et laissons les manettes à l'Ensemble !

Et ça démarre ... maintenant !

Bonne paix !!!!

Sous le signe de 2017 5 janvier 2017 Laurence

Un Petit mot de la présidente...

Je vous présente tous mes vœux de vie enrichie d'expériences et de joie pour cette nouvelle année et serai heureuse de vous retrouver dans l'aventure 2017 de la Voie est Libre !

Cette année signe un nouvel élan pour notre association qui est à mettre à profit pour élargir notre champ de compétence.
De nouveaux intervenants sont évidemment bienvenus et attendus.

Des collaborations entre intervenants sont également en préparation pour co-animer de futurs stages et mettre en avant des complémentarités peut-être insoupçonnées. Ces collaborations sont une belle dynamique au sein de l'association. Quelque rapprochements ont déjà commencé et nous ne manquerons pas de vous informer de ces supers évènements.

Je souhaite également que la VEL devienne un gage de qualité et de référence pour tous ceux qui marchent sur la voie d’une
certaine forme de développement personnel et soyez certain que les administrateurs de l'association mettront toute leur énergie dans ce sens.

Avec toutes mes amitiés,
Laurence Antonio, présidente de La Voie est Libre !

L'interview de Franck par Tistrya 10 novembre 2016 Franck

Une nouvelle "Causerie" de Franck 9 novembre 2016 Franck

2 heures de questions/réponses pour mieux comprendre comment la matière est un merveilleux miroir pour nous diriger dans notre vie !

Les étincelles bleues de Johann septembre 2016 Johann

Récemment, au cours d’une formation que je donnais sur les techniques de soin énergétique, j’ai été filmée. Cette vidéo devait servir de trame pour le travail des stagiaires. Quelle surprise lorsque j’ai regardé ce film…! Je ne pensais pas que cela puisse être visible au travers d’une caméra…!
On peut voir passer des boules de lumière plus ou moins furtives.. ce n’est pas ce que je vois exactement dans la vraie vie mais mon ressenti ne me trompe pas !!
Lorsque je parle aux gens, je vois des étincelles, la plupart du temps je les vois bleues et parfois blanches. Christophe Allain m’a expliqué lors d'un stage que j'ai effectué avec lui, que je travaille avec les Esprits de la nature et que c’est sous cette forme que les clairvoyants les perçoivent. Depuis ce temps, je suis restée en compagnie de mes visions, dans le secret de mon cœur…Et cette vidéo est arrivée comme un cadeau !

Bien sûr mon mental s’en est mêlé, et plutôt deux fois qu’une…mais à vrai dire, je sais bien ce que je vois…! L’énergie nous fait le cadeau de se montrer, ne doutons plus ! Nous sommes tous fait sur le même modèle, les mêmes peurs, les mêmes doutes mais aussi les mêmes capacités ! A nous de les développer, à nous de faire grandir nos dons, à nous de nous révéler !

Merci pour le cadeau❤

Les nouveaux stages de Franck Lopvet 12 avril 2016 Franck Lopvet

Nouveaux stages

Trois formes vous sont proposées, permettant au plus grand nombre de participer :
La vague…
Quatre heures. Un espace de rencontre afin de découvrir, de se laisser soulever par une vague, de changer d'état d'esprit, de se laisser bouger par un groupe d'humains. Les stages m'ont appris comment le groupe dégage naturellement l'énergie nécessaire à chacun dans l'instant. L'expérience me permet de capter ce mouvement invisible, de le concentrer en le rendant perceptible et de le renvoyer dans le groupe dont je fais partie. C'est ce que j'appelle faire une vague. Tout le monde est soulevé, déchargé d'un poids qu'on ne savait pas forcément présent, et la vague se retire. L'échange entre nous reprend, l'air est plus transparent, une vague se représentera et on y goûtera de nouveau...

Plongeon…
Le week-end, la formule que l'on connaît : deux jours au cours desquels nous travaillons sur l'intention du groupe et les intentions de chacun. Cette formule pour travailler sur le «chantier en cours », prendre conscience de où on en est sur le chemin du retour à soi. Ce stage s'adresse à des groupes et le travail se fait en groupe, l'énergie mise en mouvement chez chacun bouge tout le monde en miroir. C'est comme si je m'adressais à vous en particulier pendant deux jours. Les réactions de votre corps seules peuvent témoigner de ce qui se passe lors du séminaire. Votre tête sera malmenée, le mental y perd son latin. À vivre comme un plongeon.

Immersion…
Une semaine en immersion. Du lundi au vendredi. Cinq jours ensemble pour changer de paradigme, alternance de travail sur le subtil (comme lors des stages en week-end), d'intégration, de théorie pour ouvrir en chœur les limites de nos croyances et de travail sur le corps. Pour goûter encore plus profondément l’instant, c'est stage auront lieu dans des sites exceptionnels, choisis pour l'énergie qui en émane, un accueil haut-de-gamme, cinq jours de plaisir à chérir notre humain. Cette semaine a pour objectif de s'approprier les outils de navigation, d'en finir avec l'idée d'aller payer quelqu'un pour savoir comment on se sent. Do it yourself. Au-delà du plongeon, l'immersion.

Nouveau Son 12 avril 2016 Franck Lopvet

Nouveau son

Votre corps, votre vie, vos expériences sont réelles. C'est le monde manifesté, c'est le monde des formes. Ce monde réel est le monde dans lequel vous pouvez agir, en conscience, avec votre tête, votre pouvoir, vos mains. Dans ce monde, il est utile de réfléchir. Vous avez intérêt à comprendre, de contrôler un minimum, de faire des plans, des calculs, de viser juste.
Dans cette version de la réalité, on peut jouer. C'est l'espace de jeu. Déménager ou pas, cet homme ou pas, cette femme ou pas, ce travail ou un autre, démissionner, acheter, convaincre, baiser, faire l'amour, méditer, procrastiner, taper du pied, faire des enfants, faire l'enfant, être un saint, être un con, devenir, évoluer, co- évoluer, s'emmerder, réussir, échouer, pardonner, donner, haïr, jouir, fumer ou pas, bio ou pas, local ou chinois, méchants ou gentils… faites votre marché.
Pour faire ses choix, votre tête, votre intelligence est un outil important. Votre mental n'est pas un ennemi. C'est votre mental qui donne la forme à ces amas énergétiques. Sans votre mental, ces choix ne voudraient rien dire, vous auriez à choisir entre des courants d'énergie sans forme. Le mental est le maître des formes. Alliez-vous à lui et vous réussirez votre vie. Vous gagnerez cette partie. Si vous n'avez qu'une vie et que vous ne voulez pas la rater, faites des plans, réfléchissez, contrôlez ce que vous pouvez, il n'y a pas de raison de ne pas y arriver. Rien ne vous menace, votre être, la vie, l'univers n'attendent pas. La notion d'attente, d'espace-temps n'est pas leur problème. Nous n'avons pas d'obligation de devenir quoi que ce soit. Si vous vous sentez bloqué c'est que vous êtes à la recherche de quelque chose. Sinon bloqué vers quoi ? Pour obtenir quoi, pour devenir qui ? Vous voulez être bien. Vous voulez être la bonne personne. Vous voulez le bonheur. Vous savez où se trouve le bonheur puisque vous êtes déjà en route. La preuve, vous êtes bloqués. Si vous n'aviez entrepris un mouvement vous ne seriez pas bloqués. Vers quel bonheur courez-vous ? Qui vous a filé la recette ? Vous avez forcément une recette puisque vous y allez avec votre tête. En comprenant. En tirant des conclusions. En modifiant votre façon de faire ou d'être. Pas à pas. Plus de pouvoir, plus de succès, plus d'argent, plus de « liberté ». Sans se poser de questions, mécaniquement, c'est parti.
Je suis fatigué de ma course à tout et rien. Je suis prêt à me laisser faire. Je comprends que je ne me sentirais jamais aligné sur mon être en étant plongé dans une course au mieux-être. Mon être ne sait pas ce qu'est le bien-être, encore moins le mieux-être et a fortiori le mal-être. Ce ne sont que les symptômes du refus de ce qui est. Le bonheur n'est lié qu'au malheur, la jouissance n'est liée qu'à la souffrance. Vivre l'un invite l'autre et d'un plateau de la balance à l'autre, la valse cosmique nous saoule.
L'équation est insurmontable en l'état de nos capacités cérébrales. On ne va pas résoudre l'enchevêtrement énergétique super subtil qui préside à l'énergie nous traversant. On n'y comprend rien. Nous sommes incompétents, impuissant à contrôler tant de données subtiles. Il serait temps de s'en rendre compte. Il n'y a rien à trouver, il serait sage d'abandonner.
Je propose des stages où l' on s'abandonne. Pas un stage pour réussir, ni pour grandir, ni pour jouir, ni pour devenir. Un stage pour que se fasse ce qui se fait lorsque des humains se réunissent. Un stage qui échappe à notre contrôle. Un stage comme un espace ouvert, sans savoir ce qui sera reçu, sans pouvoir saisir le résultat. Un stage pour se réveiller de la stupeur que l'on appelle notre vie. Un stage pour cesser d'être obnubilé, hypnotisé par la «dure réalité». Un moment pour oublier de se battre ou d'avoir peur. Où le doute et la souffrance peuvent autant exister que les certitudes et la jouissance.
Un stage pour des humains qui n'ont pas qu'une vie. Car ils "n'ont" pas la vie, elle ne se laisse pas avoir. Car ils aiment, au-delà de l'espace et du temps, pouvoir offrir cette vie à toutes leurs autres. Offrir leur conscience du ici et maintenant à la libération de milliers d'autres, coincés dans l'espace-temps, prisonnier d'émotions non- vécues.
Offrir nos rires et nos larmes à nos doubles qui n'ont pu les exprimer. Perdre le contrôle et simplement trouver la vie.

Marchez dans votre monde 28 septembre 2015 Johann

La Vie coule en vous, vous êtes la Vie. Imaginez ce que cela signifie : vous créez la vie, vous créez votre vie. Dès l’instant précis où vous le décidez, vous marchez dans votre monde !

Marchez dans votre monde ! Chaque pas, chaque respiration, vous appartient ! Respirez votre plus belle idée du monde et marchez dedans ! Sachez que la matière se transforme à chacune de vos respirations ! Respirez votre monde, faites monter l’air dans vos poumons, dans votre cœur et insufflez-lui la puissance de vos inspirations, de vos tripes !

Faites de chaque instants votre monde rêvé. C’est le vôtre si vous le décidez !

Sortez de la vision du monde consensuel, créez le vôtre ! Mettez-y vos couleurs, vos intentions, votre amour….et délectez-vous !!!

Marchez dans votre monde !!

Merci Sam ;)
Johann – Septembre 2015

Entretien avec Franck Lopvet 10 septembre 2015 Isobel

Au travers du jeu des questions/réponses, Franck nous parle de ce qui l'anime aujourd'hui, de sa considération pour "le cas par cas", de son talent de "traducteur d'énergie", de ses choix privilégiant de plus en plus sa connexion "vers le bas".

Sincère et direct, il dessine les contours de son chemin et vous invite à le suivre au fil des mots.

Imagination Juin 2015 Franck

Imagination...

Cette manie de réfléchir, pour vérifier la véracité des mots, en changer pour un autre plus vrai, contrôler les émotions vibrées par le corps en faisant descendre de force l'électricité de nos "pourquoi".

Ainsi nous nous bâillonnons. Ainsi nous pouvons tenter d'écraser la montée magnétique de l'action.

L'imagination, notre ressource infinie , n'est pas l'apanage de l'enfance, qu'il conviendrait de brider pour faire preuve de responsabilité. De là où je regarde, l'imagination nous permet au contraire de mesurer notre responsabilité.

L'imagination c'est de la perception/création. On nous l'a vendue comme un jouet pour enfants. C'est pourtant l'outil de re-mémorisation. Vous pensiez imaginer, peut-être contemplez-vous un futur, un passé?

Qui fonctionne aujourd'hui avec des perceptions limpides? Qui reconnait dans la forme le jeu de lumière géométrique encodé? Qui s'éloigne assez de sa page pour avoir une vision globale du Tableau?

Chercher à séparer le vrai du faux m'apparait comme une fanfaronnade d'humains perdus que nous sommes. Comment allons-nous rencontrer le Mystère si nous ne reconnaissons pas la peur qu'il nous évoque? Avons-nous déjà joui de comprendre?

L'imagination nous permet immédiatement de pénétrer des royaumes de conscience fermés à notre intelligence.

Les guérisseurs se prennent les pieds dans le tapis de leur école, de leur filiation, reniant leur Don pour la construction qu'un autre aura légitimé. Réclame Ta Vib!

Les shamanes s'enferment dans leur monde, déguisent, tâtonnent, honteuse magie qui ne se mesure pas. Exprime ton Son!

Nos enfants n'en finissent pas de se plier, de se rétrécir pour parfois pour parfois se dessécher de tenter d'entrer dans notre Vrai. Fascisme intellectuel, spirituel. Soit cohérent ou ne soit pas. Sois légitime ou ferme ta gueule. Sois comme nous si tu veux ta dose.

Fiston, s'il te plait, imagine moi un autre monde, je meurs de certitudes...

Les Conférences de Franck 24 mars 2015

Retrouvez l'intégralité de la conférence de Franck à Paris en décembre 2014 ici :
https://www.youtube.com/channel/UCF6-C96Ronordc4MVqapnIA

Conférence de Franck Lopvet à Paris - Décembre 2014 - PARTIE 1 9 décembre 2014 Franck

Première partie de la Conférence/Rencontre donnée par Franck en décembre 2014 au Forum 104 à Paris.
Retrouvez sa vibration, son émotion et sa clairvoyance au travers des réponses aux questions posées par les participants à cette soirée.


Conférence de Franck Lopvet - décembre 2014... par isolazizo

Nul n’est censé ignorer la Loi 15 février 2015 Franck

Chers émetteurs-récepteurs,

Nous avons beaucoup abordé l’humain en sa qualité de créateur de son expérience. Nous apprenons à découvrir les liens qui relient l’intérieur et l’extérieur.
Chaque fois que nous acceptons l’expérience, la matière, la vie comme parfait reflet, parfaite expression de la qualité de notre émission vibratoire, un lien se crée entre l’intérieur et l’extérieur.
Tout doucement nous nous dirigeons vers une nouvelle réalité, où ce qui apparait dans notre quotidien n’est plus séparé du moi. Un dialogue s’installe avec la Vie. Je ne suis plus seul. Je ne suis plus sans repère, sans source fiable pour m’aider à voir clair dans mon Jeu.
Il me suffit de regarder la vie, le quotidien pour savoir ce que je suis.
Je cherchais Dieu et il était là dans la parfaite réponse de la matière.
Je me cherchais et j’étais là, caché dans mon quotidien, cette même matière.
Tient ?! Finalement on est au même endroit lui et moi…
Dans les moindres détails, avec une subtilité que nos grossières perceptions ne peuvent pas toujours appréhender tant la réponse à ce que nous vibrons est précise. Pas de possibilité de fantasmer sur des pensées, paroles, actions que nous pensons entretenir. Pas de cachette possible pour nos orgueils malmenés, sur cette voie nous ne pouvons nous mentir.
La réponse est mécanique, elle répond aux lois de la physique, de la biologie, de la musique,…Personne pour attribuer des bons ou des mauvais points, il n’y a rien à mériter. Je vis ce que je vibre, tout simplement.
Ce qui est difficile à digérer au début, c’est la réaction du mental, de notre identité 3D. D’abord, le mental ne comprends pas, donc pour lui c’est faux. Pour l’identité le problème est que nous cherchons à n’avoir qu’une facette, une identité en somme. Quand je découvre que vivre dans un monde de cons (selon mes perceptions et croyances) c’est que je suis con, j’ai du mal à l’accepter. Nous sommes des êtres multi-facettes, multi-niveaux et sans le précieux concours de la Vie qui est une réponse parfaite du système que j’entretiens, se découvrir deviendrait un empilement de supputations tirées uniquement de nos chimères mentales et du retour subjectif de nos contemporains qui, croyant nous décrire, se contemplent eux-mêmes, naturellement.
Dans ce dialogue avec la matière, nous pouvons nous comprendre, nous accepter dans le confort des relations franches et gratuites.
La Vie ne veut rien de nous, aucun business en vue. La permission d’être est totale et le reflet dans la vie implacablement juste. Et c’est cette implacabilité, cette impeccabilité qui peut nous servir de socle. Voilà quelque chose sur quoi on peut compter. Voilà comment la Loi ( Je vis ce que je vibre) devient notre réelle sécurité.
Si je plante une sécurité dans ce que j’ai attiré par le phénomène que j’appelle la Loi, comme une maison, un emploi, une situation, je ne peux trouver la tranquillité. Chercher la sécurité dans l’objet créé par la loi oblige à tenir, à contrôler pour ne pas perdre sa maison, sa situation (ce contrôle, souvent inconscient, entraine une fatigue chronique).
Tout ce qui vous entoure est votre création. Même ce qui est magnifique.
Vous l’avez fait une fois, vous pouvez le refaire toujours. Nous ne pouvons cesser d’émettre un son, une vibration. La création n’est pas un phénomène intermittent. C’est ce que vous avez vibré qui a obtenu une réponse vibratoire que le mental (qui donne la forme) vous traduit comme étant votre maison (si ! si ! c’est aussi de l’énergie).
Las de tenir, d’attacher, de lutter, tentons de planter nos racines dans la Loi elle-même.
Avec honnêteté et transparence, j’accepte les liens entre ma structure (croyances, traumas, sagesses, …) et son reflet matériel : ma vie de tous les jours. Je comprends que ce qui m’entoure est le résultat de ma capacité à vibrer quelque chose et de regarder la matière en prendre la forme. Que l’évènement ou l’objet qui apparait dans ma vie soit perçu en positif ou en négatif importe peu. Que j’aime ou pas ce que je vois, je sais que c’est moi qui l’ai fait apparaitre.
C’est là que l’on trouve la joie. C’est d’être conscient que l’on crée qui amène la jouissance. Pas ce que l’on crée, boulimie d’amour, mais dans le fait de créer. Soudain, je ris de cette désagréable mésaventure, m’apercevant que je l’avais créée, je ne doute plus que c’était un cadeau.
Chaque chose que nous n’ayons jamais vécue, par le simple fait d’apparaitre dans nos vies clamait notre qualité de Créateur. A l’image de.
Tiens ?! Encore Lui…

Profondément enracinés dans la Loi, nous pouvons accepter l’éternel mouvement, l’impermanence du Monde.

Choisir "son" groupe 28 septembre 2014 Franck

La modification progressive du champ vibratoire planétaire nous fait basculer vers un fonctionnement de groupe. C'est-à-dire que les niveaux d’échange nous deviennent accessibles maintenant. Les partages de groupe étaient jusqu’alors régis par les règles sociales en vigueur, dans un fonctionnement animal, une façon atavique de vivre ces échanges.
L’augmentation de fréquence nous permet d’envisager le groupe d’un point de vue horizontal, dans des échanges d’égal à égal, sans le concert d’inquiétudes quant à sa place dans le cercle.
Les anciennes formalités permettant de s’insérer ou de s’extraire du groupe sont obsolètes. La « permission d’être » est restituée à chacun. Il n’est pas nécessaire d’avoir une attitude en particulier pour entrer ou sortir du groupe. Les traumatismes d’abandon, de rupture, de rejet comme les complexes de supériorité, de désir de vaincre, d’assouvir, de maitriser pourront bientôt être lâchés dans notre quotidien.
En attendant, les stages sont tels des laboratoires où l’on peut d’ores et déjà appliquer cette nouvelle façon « d’être » humain.
Deux formes semblent se distinguer dans le fonctionnement des stages. L’une plus intime va se jouer en petit groupe (une douzaine de personnes). Le jeu de miroir s’applique évidemment : la Loi est inaliénable. Cependant, cette forme se prête plus à nourrir le mental, l’intellect. C’est une formule parfaite pour les personnes portant une structure qui n’accepte de bouger que lorsqu’elles comprennent intellectuellement la nature du mouvement qui les agite.
L’autre forme qui se présente se joue dans un groupe plus important, d’une quarantaine de personnes. Là, le mental ne peut appréhender l’ensemble des jeux de miroirs. Chaque mouvement de chaque personne présente crée un mouvement chez chacun.
Il n’y a plus de compréhension, il s’agit directement d’intégration. Dans cet espace, l’intellect ne produit plus son travail de sape dans un tri de « j’y crois / je n’y crois pas » qui est en réalité un tri de j’accepte ou je n’accepte pas de bouger. Le changement opère « à notre insu » en profondeur.
En fonction du groupe, je modifie l’angle d’où je regarde pour tirer le thème commun aux personnes présentes.
En effet, devant un groupe comportant des énigmes particulières, individuelles, il est nécessaire pour moi, afin de trouver le dénominateur commun « d’élever mon point de regard », ma fréquence vibratoire si vous préférez. Si c’est un groupe de 10 personnes, je dois regarder d’une certaine hauteur pour capter l’info commune et, s’il s’agit d’un plus grand groupe, le niveau de perception doit encore s’élever afin de contempler le groupe comme un seul et même individu.
Ainsi il est judicieux dans le travail avec les grands groupes de se positionner dans un lâcher-prise permettant à son cœur de prendre le relais de sa tête et de laisser la magie opérer.
Notre intelligence n’est pas d’un grand secours quand il s’agit de faire évoluer notre structure énergétique (enregistrement de base, émotions, croyances).
Il semble que, moins on cherche à rationnaliser, plus le mystère a d’espace pour agir.
A chacun de sentir le groupe le plus judicieux. Sachez que le plus confortable n,’est pas nécessairement le plus efficace.
Restez sur votre ressenti : vous en savez plus que vous ne l’imaginez.

Le potentiel créateur 8 avril 2014 Johann

Vous souvenez-vous que vous êtes les créateurs de vos vies ? Oui vous en avez déjà entendu parler...! Nous sommes tous créateurs de nos vies ! Mais vous êtes-vous souvenu des mots magiques ?!!! Plus que des mots c'est bien entendu, l'émotion qui accompagne vos souhaits qui est magique ! La Joie ! Oui la joie qui monte en vous lorsque vous évoquez ce que vous aimez, ce qui vous rendrait heureux, c'est elle la clé !

Alors pensez-y, la Joie est magique, la Joie est l'émotion qui soutien vos créations, qui soutien La création !!!!

Le changement 12 juin 2014 Johann

Le changement est permanent, autant que la vie est impermanente...Plus nous avançons dans notre vie plus il nous est demandé de changer notre point de regard. Élargir son angle de compréhension nous permet d'englober plusieurs vérités sur un même thème. La vision de notre quotidien ne peut plus être uniquement la vision de notre mental, sinon la vie n'a plus de sens, la vie est injuste, etc... Élargir son point de regard demande de regarder avec une vision plus globale, de voir l'ensemble et ainsi de trouver le sens ! Changer son point de regard c'est aussi regarder comment nous nous sommes construit. Sur quelles croyances ai- je battis mon existence ? Ce que j'appelle mes principes immuables, ce qui est primordial dans ma vie ou tout ce que je trouve inacceptable doit être revu !!!

Les croyances sont la pour être changées. Et ainsi nous continuons inexorablement notre apprentissage vers toujours plus de souplesse, de fluidité et d'amour...!

Reprendre le chemin... 3 juin 2014 Isobel

Reprendre le chemin…
Redresser la tête, sourire au vent et se dire que la traversée fut belle. Des remous, des vagues immenses peut-être, l’impression parfois de sombrer, de se perdre, de ne plus savoir où est le haut, où est le bas, laisser revenir de veilles crevasses, les voir s’ouvrir et s’y engouffrer sur le son de la voix qui dit «viens, n’aie pas peur ».
Retrouver des odeurs, des goûts de soi comme on ne les avait plus connus, comme oubliés, évaporés et qui reprennent corps, cœur, esprit, essence…
Se retrouver à Soi. Et sourire, sourire encore...
Remercier.
Remettre son corps à l’endroit, habiller l’envers de lumière et reprendre le pas. Celui que l’on fait quand il est temps. Quand le mot juste est venu faire vibrer le cadenas, ouvrir la voie, lisser les gravillons.
Et sourire, encore et encore…
Se taire aussi. Attendre le silence comme couche universelle de nos émois en devenir. Laisser l’écho du rien se faire ultime tabernacle de nos dernières peurs…
« Je m’aime comme je t’aime… ». Le murmure d’un souffle est venu te rassurer. Eteindre l’incendie des sens. Ouvrir le courant des émotions.
Laisse toi porter au-delà de tout, vers qui tu es, simplement, en amour.

Dernière partie de l'émission "Energies Positives" consacrée à Franck... 20 avril 2014 Iso

Et voilà la dernière partie de cette émission où Franck répond aux questions des auditeurs, où il nous parle de lui, du monde dans lequel il vit, du monde dans lequelk nous vivons...


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Une nuit à la radio avec Franck... PARTIE 6 19 avril 2014 Iso

Sixième aprtie de l'émission "Energies Positives" diffusée sur radio Ici et Maintenant le 4 avril dernier. Franck répond aux questions de Laurent Fendt et des auditeurs..


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Une nuit à la radio... PARTIE 5 18 AVRIL 2014 Iso

Cinquième partie de l'émission "Energies Positives" diffusée le 4 avril dernier où l'on retrouve Franck interviewvé par Laurent Fendt et répondant aux questions des auditeurs...


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Une nuit à la radio avec Franck, PARTIE 4 18 avril 2014 Iso

Quatrième partie de l'émission "Energies Positives" diffusée le 4 avril dernier sur radio Ici et Maintenant. Retrouvez Franck interviewvé par Laurent Fendt...


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Conférence Gratuite animée par Franck 14 avril 2014
Iso

"Etre un Collectif de Conscience..."

Retrouvez Franck lors de la conférence qu'il animera sur ce sujet le :

Vendredi 25 avril 2014 entre 20h30 et 22h30
Salle du 1er étage, BioCoop BIO'S FAIRE
15 Avenue d'Aulot - 09200 St GIRONS


Vous pourrez vous entretenir avec lui et posez les questions que vous souhaitez.

Entrée libre... et recommandée !

Une nuit à la radio avec Franck... Partie 3 14 avril 2014 Iso

Suite de l'émission Energies Positives" diffusée sur Radio Ici et Maintenant dans la nuit du 4 avril 2014 et consacrée à Franck Lopvet. Il répond aux questions des auditeurs, parle de lui, de la vie, de nous....


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Une nuit à la radio... Partie 2 12 avril 2014 Iso

Seconde partie de l'entretien de franck à Radio Ici et Maintenant. A déguster sereinement !


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Une nuit à la radio avec Franck Lopvet... 12 avril 2014 Iso

Retrouvez ici la premère des 9 parties de l'émission "Energies Positives" de radio Ici et Maintenant consacrée à Franck et enregistrée le 4 avril dernier.
Ecoutez, vibrez et partagez ! La Voie est vraiment libre !


Franck Lopvet - émission du 040414- radio I&M... par isolazizo

Un instant de bonheur... 10 mars 2014 Iso

Juste pour le plaisir de mêler la Voie et les Voix...
Quelques images pour partager les mots que nous aimons en musique et en couleurs (Merci Lana, Merci Jacy !).
Juste pour le plaisir...


La voie est libre ! par isolazizo

Accepter de perdre le contrôle 23 Janvier 2014 Johann

Il s’agit bien de cela quand je vous parle de faire confiance…accepter de perdre le contrôle. Dans le moment présent, il n’y a donc ni hier sur quoi m’appuyer ni demain sur lequel compter. Dans ici et maintenant, il y a des mots qui jaillissent et des gestes nouveaux ! Dans cet espace, il y a la justesse sans préméditation, l’action sans le sens et pourtant la perfection opère… Lorsque je veux garder le contrôle, je ne peux marcher à l’aveugle ni sauter dans le vide. Lâcher prise entend d’accepter de perdre le contrôle de sa vie, de son image, de son rôle.. Accepter de ne pas comprendre, accepter de ne pas savoir pourquoi et avancer avec foi.

La Vie vous aime, la Foi vous porte !

Franck en vidéo ! 14 janvier 2014 Iso

Vous n’avez pas pu entendre en direct l’émission consacrée à Franck et diffusée le 3 janvier 2014 sur radio « Ici et Maintenant »…
Dommage !
Mais ce n’est pas grave puisqu’elle est maintenant disponible ci-dessous pour sa partie un...


Franck sur radio Ici et Maintenant partie 1 par isolazizo

... et ci-dessous pour la partie 2 !


Franck sur radio Ici et Maintenant partie 2 par isolazizo

N'hésitez pas à nous envoyer vos commentaires !

Le Temps et le Rire 13 décembre 2013 Iso

Le temps est un drôle de sire !
Il se déploie comme ça lui chante parfois. Si, si ! Vraiment. Nous en faisons tous l’expérience quand, du haut de nos attentes, il devient un interminable ruban, collant, gluant, glissant, infini à l’horizon…. Et lorsque l’attente disparait et renait en bonheur impatient, la seconde ni suffit plus pour contenir les milles et un instants alors déployé en un feu d’artifice tonitruant !

Miracle et magie du Présent !

Miracle et joie de ce mystère joyeux qui fait de notre vie l’interface de tous les temps, de chaque instant, de l’éternité et du dernier souffle tout à la fois.

Magie de cette planète accueillante et désolante, qui nous force le cœur à nous faire Homme pour pallier l’insondable peur de n’être rien.
Saveur de l’air qui entre dans le poumon, qui nourrit, échange, porte et transmet.
Palpable sensation d’une caresse quand un soupir nous étire, nous balaie et nettoie le voile de nos ignorances.
Ça y est : je vois ! Je sens ! Je Suis !

Rire ! Rire enfin à cœur déployé de cet espace infini où nous pouvons nous retrouver, nous distendre, revenir à soi et découvrir l’autre, et se rappeler l’unique…
Rire pour ne pas se prendre au sérieux, pour laisser le vent balayer les illusions et donner l’information.
Rire pour faire briller le regard, pour voir le monde tel qu’il est : beau, joyeux et généreux !
Et ce sont tous ces éclats de rire qui se déposent là, devant chacun de nos pas et allègent la boue, et lissent l’arrête du silex, et attendrissent la terre sèche…

Amis, rions … Il est temps !

La 5D dans la vrai vie 4 Septembre 2013 Johann

Nous avons pris conscience de la place de notre égo, par lequel notre mental exprime notre identité. 3D

Nous avons pris conscience de la vibration de la 4D en comprenant avec notre mental, l’Amour sans condition. L’Amour sans condition, c’est comprendre que toutes choses existent, que toutes vies existent quoi qu’on en pense. La Vie sans condition, c’est voire toutes choses et toutes vies sans notion de jugement. Sans notion de bien ou de mal. Il y a des situations plus ou moins agréables mais elles ne sont ni bonnes ni mauvaises. Elles sont.

La 5D représente l’Amour exprimé ( 5° centre d’énergie ) . Que suis-je en train d’exprimer, par ma bouche, par mes bras, dans mes paroles et mes actions ? Suis-je en train d’exprimer l’Amour ? Suis-je en train d’exprimer mon jugement sur une situation ou un Être ? La 5D dans la vrai Vie, c’est apprendre à exprimer l’Amour Inconditionnel à travers mon corps, mes paroles et mes gestes.

La 5D est une vibration, elle se ressent, se respire. Nous sommes le collectif humain et nous ascensionnons avec la planète Terre ; Gaïa.

Gaïa qui est entrée en 5D c’est à dire que sa vibration s’est élevée et tout ce qui vit sur et en elle aussi ! Laissez-vous ressentir la Nouvelle Terre, aimez les situations nouvelles, aimez vos réactions nouvelles. Aimez et exprimez tout votre Amour sans condition !!!

Ralentissez 23 Mars 2013 Johann

Prenez le temps. Prenez le temps d’agir, de vous déplacer. Ralentissez vos gestes et ressentez. Prenez le temps de regarder. Au delà du décor, percevez les énergies, voyez le monde changer. Prenez le temps d’écouter et entendez la Vérité, reconnaissez le chant de l’Amour. Prenez le temps, ralentissez et sentez ce que vous êtes en devenir.

Je vous aime.

Blague 2012 26 Octobre 2012 Johann

" Je vois clair dans mon jeu !!!"
Hé oui je l’adore celle la !
Parce que lorsque l’on voit clair dans son jeu, c’est que l’on déjoue les stratagèmes de l’égo.
Lui qui sait se faire si discret et qui a peur d’être mis de côté dans notre évolution personnelle, si craintif de la nouveauté ! Il aurait tendance à nous faire replonger dans nos anciens mécanismes, alors qu’il nous a fallu tant d’effort pour les découvrir et s’en débarrasser . C’est donc avec un grand plaisir que je vois clair dans mon jeu/je, en cette année merveilleuse qui nous permet à tous d’ouvrir ses yeux et son cœur !!!

A ma soeur chérie, 22 Octobre 2012 Johann

Te rappelles-tu les poupées de ton enfance, les poupées russes !
Je me souviens que j’aimais les ouvrir une par une, découvrant sa jumelle en taille réduite pour finir par un mini personnage qui tenait dans le creux de la main ! Un jour, une bonne amie m’a confié sa compréhension de l’humain et de ses différents corps. Si nous considérons un homme comme une poupée russe, alors nous ne pouvons pas oublier qu’au fond vit ce petit personnage. Cette dernière pièce qui fait partie intégrante de l’Être, qui est la plus solide (car elle ne se sépare pas en deux comme les autres) qui est en somme la plus importante car elle définie la forme finale, cette petite forme ressemble fort à notre étincelle divine. Cette partie que nul ne peut ignorer et qui est gardée comme un trésor, notre trésor à tous !

La vérité 2 Novembre 2012 Johann

Est-ce que toutes les vérités sont bonnes à dire ?
Oui, oui et oui toutes les vérités sont bonnes à dire !!!
Elles peuvent être dites avec tact !
Il faut dire la vérité, il faut dire ce qui est juste, même si cela sort des convenances,
Il est temps d’entendre la vérité,
Il est temps de voir la vérité en face,
Il est temps de se remettre en question ; suis-je juste ? Suis-je dans la vérité ?
Alors surtout n’hésitez pas !
Dites la vérité, toute la vérité, dites je le j….! ;^)!!!

Ce que je suis 23 Novembre 2012 Johann

Nous l’avons dit, nous l’avons répété ; il faut s’aimer soi-même…Oui ! Encore faut-il savoir quoi aimer, qui aimer ! Me suis-je demandée qui j’étais ? Pour m’aimer à ma juste valeur, je dois être capable de me voir ! Bas les masques !! Ha c’est déjà pris !? Alors soufflons pour faire s’envoler les voiles qui se sont posés sur l’image que j’ai de moi. Soufflons pour dissiper l’écran de fumée derrière lequel je me cache ! Nous avons tous, plus ou moins fait le travail de se connaître soi-même et ainsi d’apprendre à s’aimer. Je pense qu’il y a différentes strates, différents niveaux de reconnaissance de soi. Parfois nous pensons avoir fait ce travail de notre mieux, et ne voyons pas la dernière couche de notre carapace, ce dernier mensonge de notre mental, si énorme que nous l’avons intégré comme faisant partie de nous. Nous empêchant d’être ce "nous même" que nous avions décidé d’incarner. Alors je n’aurai qu’un seul mot ; au boulot !!! Et n’oubliez pas , dès l’instant où je suis d’accord, tout devient un jeu d’enfant !!!

Je suis ici, je suis entière et cela me rempli de joie !!!

Tous ensemble 2 Février 2013 Johann

Nous sommes un groupe. Il n’y a pas d’humain sans humanité. Chaque pas que je fais vers moi, fait grandir l’ensemble.Le chemin vers soi ne consiste pas à bannir des parties de nous-même. Facettes ou attitudes que l’on aura classé dans une catégorie qui pourrait s’appeler "ce qui ne me fait pas du bien" ou "ce qui n’est pas bon pour mon évolution"…Toutes ces parts de moi, ne sont pas à rayer de la carte. Le chemin vers soi consiste à connaître toutes les parties de nous même. Le chemin vers soi consiste à aimer toutes nos facettes, une par une. Le chemin vers soi, demande de la compassion. De la compassion pour nous-même, de la compassion pour qui nous sommes. Pour la part de moi qui doute, pour celle qui a peur et se sent séparée du groupe, du UN, je rassure, je console. Ma part obscure, je l’éclaire ( je ne la garde pas sous le tapis, il n’y a plus de tapis !)

Le chemin vers soi consiste à se voir en entier. Le chemin vers soi est de s’aimer en entier. De cette manière, l’Être Divin que je suis, peut exister dans ce corps que j’aime.

Bon courage à tous !

et pensez-y ; c’est tous ensemble !!!

Oser Être Soi... 16 Octobre 2013 FRANCK

Lorsque notre Etre, dans sa clarté, a induit chez nous l'irrépressible besoin de se retrouver, nous nous sommes naturellement tournés vers les outils qui nous "parlaient" le plus.

Au fil de ce cheminement spirituel, les outils ont changé au fur et à mesure de nos retrouvailles avec le Soi.

Il est un moment où l'on prend conscience que l'outil ne produit pas la guérison, que l'intention de l'être humain qui pratique est le véritable moteur de la création.

Appliquer la technique que quelqu'un, quelque part a élaboré revient à affilier sa pensée à une pensée déjà existante.

Comment notre Soi peut-il s'exprimer dans toute sa nuance et sa puissance, si l'on continue de vouloir pratiquer la Voie d'un autre?

Je vous propose d'apprendre à oser être soi, à transcender les écoles, les supports et les rites, afin de cesser de se diminuer, de réduire son Talent pour continuer de se sentir légitime, validé par un maître ou un diplôme.

Les techniques doivent être ce qu'elles sont: des outils et non des maîtres.

Redevenez votre propre maître, osez vivre votre propre lumière, vous n'êtes pas venus sur cette sphère de vie pour briller de la lumière d'un autre.

Vous allez ressentir la joie d'être soi, dépêtrés de la" conscience sociale", et enfin sur cette belle planète, respirer votre air, exprimer votre magnifique et particulière façon d'être humain.

Energies d'alignement 18 Août 2013 FRANCK

La planète se révèle , ascensionne et entre dans une fréquence qui demande à chacun de s'aligner .il s'agit de forces qui dépassent notre entendement mental ; L'alignement qu'il nous est demandé de produire en nous va nous permettre de nous laisser traverser par des énergies puissantes .

Depuis un certain temps ,cette nouvelle énergie se traduit par un chaos planétaire ,collectif et individuel laissant les gens désarmés face à leur réalité .Pourquoi cette vie?Pourquoi ce boulot ,pourquoi ce couple ?La remise en question est profonde .Profonde et nécessaire .L'inconscience n'est plus de mise ..Vivre sans comprendre le sens de notre présence sur notre Sphère de Vie devient difficile et douloureux .

Mais vous saviez cela .Vous attendiez cela.Lorsque de "l'autre coté du voile ",vous avez déterminé vos choix .Vous étiez présents ,vous étiez conscients de votre nature ,vous étiez à l'affut de ce moment si particulier .Vous aviez sondé les possibles ,cherchant à réunir les circonstances et les conditions idéales de votre futur plongeon dans la matière .Et vous avez vu ce qui était en train de se jouer sur la Terre .De toutes les Sphères de Vie qui vous tendaient les bras pour venir jouer de votre divinité dans la matière ,vous avez retenu la Terre .

Vous saviez le potentiel ,l'impact que représentait cette planète en cours d'ascension pour votre évolution .Vous sentiez l'importance de cet instant particulier ,dans cette strate dimensionnelle au coeur des univers .

Vous connaissiez l'enjeu .Vous savez qu'en venant jouer l'incarnation en ce moment précieux ,vous alliez prendre corps sur une planète en train de se révéler .Vous saviez que naître sur une planète revient à devenir cette planète .Qu'elle ne fait pas que vous recevoir ,elle vous prête vie ,votre corps ,comme cet arbre au dehors ,est la nature de Gaia .

Alors ,vous êtes venu participer .Etre incarné ici et maintenant ,en ce précieux moment vous garantissait les conditions de votre révélation .En devenant cette planète vous alliez pouvoir vous éveiller ,malgré l'oubli qui accompagne notre naissance .En fait ce n'est pas malgré l'oubli mais grâce à cette amnésie que le Jeu allait pouvoir commencer .Car que reste-il à révéler si vous naissez conscients de votre divinité ,transcendant l'illusion de séparation ?Se sera l'objet d'une autre incarnation ,dans un moment déjà joué dans le grand Instant Présent .Votre choix ne s'est pas porté vers une Sphère de vie révélée ,éveillée où ne règne qu'une fréquence unifiée ne vous laissant que le choix de jouir.Vous avez choisi la strate spatio-temporelle de la pleine transformation .

Vous avez opté pour ce moment parce-que vous adorez ça .Transformer des mondes ,planter des graines ,être l'artisan des changements de paradigme .

Vous savez , dans votre for intérieur ,les liens qui unissent le Haut et le Bas ,vous comprenez ,plus ou moins consciemment ,que se qui se passe à un niveau planétaire intervient dans votre réalité .Vous saviez que la révélation de Gaia dans sa nouvelle fréquence passerait par ses "habitants" .C'est à dire que l'évolution de notre planète s'accompagne en rythme de l'évolution simultanée des formes de vie qui la peuplent et la composent .C'est ainsi que nos destins sont liés .De l'évolution de la Terre dépend notre évolution .De notre évolution dépend l'éveil de la Terre .

Tout ceci se résume à des fréquences .Ce que l'on appelle la Nouvelle Terre est le résultat d'une évolution ,d'un changement de la signature vibratoire de notre planète .Ce que chaque être-humain fait comme démarche pour changer ce qu'il vibre en ce monde à une répercussion sur Tout-ce-qui Est .En vous révélant ,en aimant ,vous révélez la nouvelle fréquence planétaire .L'échange est judicieux pour toutes les consciences présentes .

Concrètement ,ancrer la fréquence à l'endroit où vous êtes ,au moment dont vous êtes conscients ,c'est simplement jouer à vivre .C'est se souvenir que tout ceci n'est qu'un jeu ,que le résultat est acquis ,les retrouvailles avec Dieu sont inéluctables vous allez reprendre conscience de votre divinité .

Notre planète entre dans le plan de l'amour exprimé .Participer à ancrer la fréquence signifie vibrer cette nouvelle fréquence .C'est en vous que vous allez l'ancrer ,c'est la vibration d'amour qui va vous emplir ,se révéler ,baignant toute la création d'une lumière vivifiée ,éclairant la Voie qui ,je vous le rappelle ,reste libre .

Pour ressentir cet amour en vous ,la recette est simple.Donnez .Aimez .

La douceur ,la bienveillance ,la compassion ,sentiments divins dans lesquels nous aimerions voir l'humanité baigner ,passent par nos pensées ,nos regards ,nos paroles et nos gestes .

Nous sommes l'humanité .

Nous sommes un Collectif de conscience .

Aimer l'autre ,dans le silence que la justesse nécessite ,vous révèle que vous étiez porteurs d'amour .Comment l'auriez-vous donné si vous n'en étiez déjà emplis ?Comment l'auriez-vous vibré si vous n'en aviez été le canal ?N'est ce pas votre véritable nature que vous découvririez ,que vous révéleriez par une telle attitude ?

Vous êtes Amour ,n'en doutez plus!

Allant ,vibrant ,vous êtes des phares

Semences d'étoiles ,révélant ,riant

Le monde sous vos pas devient transparent

Partout la Lumière ,l'humain sans fards.

Le monde dans lequel je vis 28 Mai 2013 FRANCK

Je vous parle du sens de la vie ,du pourquoi et du comment nous sommes vivants ,ici ,sur la Terre.

Je vous parle de notre Nature ,de ce que nous sommes en dehors du temps ,dans l'éternel instant.

Je vous parle des temps à venir ,de quatrième et de cinquième dimension ,d'amour ressenti et d'amour exprimé.

Je vous parle de la nouvelle Terre ,de celle qui surgit des décombres de siècles linéaires de guerres du pré-humain séparé de son Essence.

Je vous parle de l'homme multidimensionnel ,de l'idée que l'on puisse être autre chose que ce que nous nous sommes domestiqués à croire.

Je vous parle de changer de point de vue ,de prendre du recul sur ce que l'on vit dans ce monde relatif pour en dégager les sens ,l'essence.

Ceci est le monde dans lequel je vis ,c'est une expérience concrète pour moi .Je suis venu pour aider ,pour révéler et accompagner le changement de paradigme .C'est mon chemin de vie ,individuel et collectif .

Mais tout ceci reste des mots .Les mots ne sont pas la vie .Je mets des mots sur ce que nous sommes ,mais ce n'est pas la Vérité .C'est un chemin vers la vérité ,ce sont des formes pour expliquer la non-forme .Et le sans-forme n'est pas non plus la Vérité ,les mondes invisibles ne sont pas moins illusoires que le visible .Ce qui Est est Vacuité .

Je vous parle de Rien .Nous voyageons ,c'est tout .

En conséquence ,je ne vous dirais pas que vous avez raison ou tord ,si c'est vrai ou faux .Je ne vous dirais pas que vous êtes plus ou que vous êtes moins .Je ne vous dirais pas que faire ,quoi avoir ou qui paraître.

Vous désirez des réponses concrètes ,mais je ne vous dirais pas où aller ,car où que vous alliez vous seriez encore le Créateur de votre vie ,Ici .Je ne vous dirais pas quand ,car ,vous le savez ,vous êtes toujours Maintenant .

Je n'ai pas d'avis sur votre Matière ,le film de votre vie est déjà un résultat .Votre quotidien est le résultat de votre projection .Que faire d'un résultat ,d'une conséquence ?

Ce qui est réel est la Lumière qui jaillit du Grand Projecteur .

Ce qui est concrêt ,ce sont les innombrables bobines que nous sommes ,traversées par la Lumière du divin en nous .

Le résultat de la projection ,le film sur l'écran du quotidien ,est l'espace de jouissance où nous pouvons ressentir ,dans notre chair ,ce que nous avions décidé d'imprimer sur la bobine .

Les réponses pragmatiques ,"terre à terre" ,que l'on attend dans nos vies ne parlent donc jamais du film .Ce serait poser des constructions sur des constructions ,Ce serait plonger plus profondément dans l'illusion ,

Donc ,les réponses concrètes sont celles qui ,progressivement ,par le mensonge du langage ,par la trahison des mots ,nous ramènent à reprendre conscience de notre nature de Créateurs .

Mon engagement dans la vie concerne les Règles du Jeu ,je ne peux ni ne souhaite jouer à votre place .Les informations qui trouvent un chemin jusqu'à votre coeur ne peuvent que vous aider à poser vos choix .Vous aurez toujours cette souveraineté inaliénable ,qui parfois vous pèse et parfois vous transporte ,vos choix deviendront toujours votre vie .

Qui je suis transpire à travers mes mots ,vous me connaissez mieux que vous ne croyez ,tout ceci ne peut-être que respiré ,derrière la Forme vous trouverez la Nature ,et derrière la Nature ,l'Essence .

Latcho drom .

Ce que je te donne au monde 4 Mai 2013 Franck

Du parcours de nos âmes, cycle après cycle, nous avons eu bien des expériences. Elles se sont inscrites en nous, instant après instant, nous donnant, à mesure de nos choix, une façon d'entrer en relation particulière, une saveur, une couleur qui nous est propre.

Chacun comprend cela dans son for intérieur, chacun sait plus ou moins consciemment, qu'une part de nous a choisi de s'incarner pour se joindre à l'élan de transformation de l'humanité. Nous avons tous dans nos coeurs ce désir d'amour. Nous le savons parce -que c'est notre nature. Nous sommes Amour. Et l'Amour connait bien des facettes.

Découvrir ce que notre âme veut pour nous, placer notre perspective sur une autre échelle, nous montre que depuis notre arrivée en ce Monde, nous n'avons cessé d'être et d'agir selon le plan que nous nous étions fixés avant de naître. Notre "couleur" , notre teinte particulière, transpire à travers nos actes et nos paroles depuis toujours. Nous pouvons choisir de garder notre magnifique intention scellée à l'intérieur de nous, comme un trésor que l'on pourrait aller admirer lorsque la peur de vivre devient trop forte.

Mais le temps de l'obscurantisme est révolu. Partout la lumière se crée un chemin, et nos jardins ne peuvent plus rester secrets. Il est temps pour tous de révéler son talent, de faire et d'être en fonction de notre idée la plus élevée de nous-même, et dans cette transparence, la lumière pourra rayonner aux yeux de tous, pour que chacun, puisse trouver le courage d'exprimer sa plus belle nature.

Le "talent", de chacun nous parle toujours d'Amour et il est tellement magnifique, tellement empreint de force, de sagesse accumulée que notre mental s'y refuse. "Comment pourrai-je être si lumineux ?". Il doit y avoir erreur, restons humblement caché, avançons à couvert sous nos masques, nous enjoint-il de faire.

Mais en cette période de révélation, ne pas exprimer sa lumière revient à faire jouer notre talent contre-nous. Ainsi le Guide non-reconnu se perd en lui même, celui qui guérit somatise de ne pas trouver la faille en lui, celui-qui pourrait apaiser les autres se tourmente lui-même, celle qui sait lier les coeurs se sent seule, le médiateur qui sait faire communiquer les mondes entre eux peine à se comprendre lui-même.

C'est ainsi que notre talent, non reconnu, devient notre "talon d'Achille". Mais ne nous y trompons pas, il n'existe là aucune malveillance de la vie, il ne s'agit pas d'une punition que l'on s'inflige, mais au contraire d'un message provenant de l'intérieur qui nous montre où poser les yeux pour comprendre notre talent et comment il s'inscrit dans le vaste plan qui amène l'humanité et donc nous même, à l'éveil.

Bien sûr, il n'y a pas d'échec possible pour l'âme, son plan s'applique parfaitement pour chacun dans l'éternel instant. Que la somme d'expérience qu'elle a vécu puisse servir la Vie d'une façon qui nous appartienne ne fait aucun doute. Que nous en soyons conscients où pas, notre talent s'est toujours appliqué. Nous avons chéri, aimé, guidé, relié, uni, selon ce que nos âmes on ramené comme "savoir-être" de leur périple.

Ce qui fait la différence, c'est de mettre cette qualité en lumière, de la poser devant nous, puis de l'exprimer au monde. Ainsi, nous pouvons choisir d'entrer en relation depuis ce point de vue de l'âme.

Nous verrons alors comment la vie ne cesse de nous donner des occasions d'exprimer notre talent, comment tout s'ajuste et prend du sens lorsque nous entrons consciemment dans cet espace sacré.

En effet, comment pouvons nous continuer de croire en nos drames depuis une perspective si élargie de nous-même ?

Se révéler son talent n'est en rien un acte égotique de définition de soi, il s'agit de s'englober dans le merveilleux plan de la vie pour la vie.

Reconnaître sa lumière, c'est permettre à chacun de reconnaître la sienne. Cessons de laisser le mental nous rapetisser à une portion de nous même, acceptons enfin notre héritage, et de l'union de nos coeurs, reconnus et révélés au yeux du monde, donnons à chacun l'occasion merveilleuse d'exprimer son soi, d'appliquer son talent et d'être humain.

Faire de la place 31 Mars 2013 Franck

Je rencontre en stage des personnes qui souhaitent changer des choses dans leur vie .Où que l'on soit sur le chemin ,comprendre que la pensée est le moteur de la création est un pas important .Cependant ,la pensée est une énergie qui répond aux lois de la mécanique des fluides .

Notre intention est le vent qui pousse la pensée ,orientant le fleuve d'énergie ,attirant ,repoussant ,les informations ,les idées ,substances de la Vie .

Observez le mouvement de l'eau .Voyez comme chaque pierre ,chaque plante ,crée un mouvement ,une dépression ,un espace aussitôt rempli par la fluidité de l'élément .

Il en va de même pour la pensée .Pour qu'une nouvelle pensée puisse prendre place ,il est nécessaire de lui ménager un espace .

Lorsque l'air autour de vous est empli de vos demandes ,de vos questions ,que reste-t-il comme espace pour la nouvelle pensée ?Votre création ne se heurte-t-elle pas au vibrants appels dont vous ne cessez de saturer votre champ aurique ?L'espace est plein de vos attentes ,et les nouvelles pensées ,les informations que vous cherchez à attirer dans vos vies pour en modifier le cours ,attendent à votre porte .

Pour ouvrir cette porte ,pour laisser entrer votre nouvelle vie ,il est nécessaire de faire de l'espace .

Vous avez fait de votre demande à l'Univers ,vous avez émis le désir de vivre quelque chose ,alors cessez de le demander ,vous occupez l'espace .

Au moment où vous demandez ,l'objet de votre demande est là .Vous êtes exaucés .C'est la Vie qui répond à la Vie ,Dieu ne sait qu'aimer .Dans votre confiance ,dans votre foi ,vous trouverez l'espace .Vous trouverez le silence qui permettra à un nouveau son de se produire .

Demandez ,posez votre intention et retirez-vous .Faites taire votre brouhaha intérieur et laissez la Vie s'occuper du reste ,vous êtes plus puissants que ce que l'on vous a laissé supposer .Christophe Allain nous a fait découvrir cet outil magnifique qu'il appelle "faire de l'espace pour rien" ."Faire de l'espace" pour les raisons que je viens d'évoquer et "pour rien" parce que le mental ne sait pas se saisir de "rien" .Dans cet interstice entre les pensées vient se glisser un espace dans lequel notre centre ,notre cœur ,le siège de Dieu en nous va pouvoir s'exprimer librement .

De même ,lorsque vous vous validez vous-même dans votre pratique quelle qu'elle soit ,vous ouvrez un espace .Selon la merveilleuse et implacable mécanique des fluides ,lorsque vous proclamez votre soi ,la nouvelle version de vous que vous souhaitez voir apparaître ,vous créez un nouvel espace .

Si ,par exemple ,vous souhaitez devenir thérapeute ,validez vous ,proclamez votre savoir-être et regardez ce qui se passe ...Vous avez crée un espace ,un endroit qui sera immédiatement comblé par des âmes venues guérir .

Si ,dans vos réticences à vous "auto-valider" ,vous emplissez l'air de vos doutes ,de vos "quand?" ,de vos "comment?" ,il n'y a pas d'espace ,pas de vide ;il n'y a pas d'offre finalement .

Simplement ,tranquillement ,être qui vous êtes ,dans le silence que permet de s'en remettre à la Vie ,attire vers vous les conditions et les circonstances de votre réalisation ,aussi sûrement que vos poumons se remplissent d'air après que vous les ayez vidés.

Retour de stage - Mars 7 Mars 2013 Franck

Quel amour ! Merci .Cette vibration incroyable est le résultat de la simple connexion de chacun avec sa nature véritable . Cet amour est notre substance , notre matière et il suffit de cesser de vouloir être autre chose pour que notre naturel nous revienne . Notre" nature-amour" prend simplement la place que nous lui offrons , lorsque l'on désencombre son intérieur de la question de l'identité.

Pour que cet état d'être continue de vous exalter , il n'y a rien à faire .Il n'y a pas d'effort à produire .Il s'agit simplement de continuer de choisir l'amour . Simplement le désirer . Le désir de vivre cet amour au quotidien est le moteur de votre nouvelle expérience .

Ce désir vous réanime . il vous ramène à la conscience . Et lorsque vous êtes conscients de choisir , vous devenez un être-humain à part entière .

C'est notre joie et notre fardeau , notre libre-arbitre . C'est notre condition d'humains . C'est notre part inaliénable , notre souveraineté absolue : nous avons le choix .

Donc , ramener l'énergie merveilleuse de ce stage dans votre quotidien signifie prendre conscience que votre environnement , vos relations , votre vie , produisent à chaque instant une occasion de choisir .

Comment allez-vous vous sentir dans telle situation? Quelle partie de vous allez vous choisir d'exprimer face à tel évènement ? Votre choix déclare qui vous voulez être . En choisissant , vous proclamez votre soi . Et conformément à ce choix , la Vie vous présente votre nouvel instant . Votre nouveau quotidien .Votre nouveau Soi .

Votre intégrité , ce que l'on ne peut vous ôter , est cette machine à créer qu'est votre libre-arbitre . Vous pouvez tout choisir , ne vous encombrez pas de savoir si c'est bien ou mal , mais sachez que c'est ainsi que vous proclamez qui vous êtes .

C'est dans ces occasions du quotidien que s'applique notre divinité . Il ne s'agit pas de s'enfuir par la spiritualité mais au contraire de la rendre tangible , concrète .

C'est ainsi que l'on plante les graines de l'amour pour soi . C'est en se comportant en conscience de notre liberté de choisir , que l'on tombe amoureux de soi .

Et c'est pour çà que la Voie est libre...

Sachez 28 Février 2013 Franck

Vous êtes derrière un voile ? Vous avez le sentiment que vous pourriez sentir quelquechose mais vous ne parvenez pas à le saisir ? Vous êtes juste au bord d'une nouveauté qui pourtant vous échappe ? Une nouvelle réalité ? Une nouvelle vision ? Une nouvelle vie ...

Vous devez tout d'abord cerner ce "devenir" qui se trouve juste derrière le voile . Quelle est la compréhension nouvelle à votre portée , quel état d'être vous attend derrière ?

Précisez votre pensée , regardez ce que vous préssentez prendre forme . Commencez de gôuter ce futur si proche .

Et puis plongez ! Déclarez vivre déjà cet état préssenti . Proclamez votre nouvelle version . Réjouissez-vous d'être ce que vous saviez devoir devenir . Remerciez-vous de votre audace . Retournez-vous et voyez le prodige : le voile est derrière vous!

Vous êtes passés . Ce qui n'était pas disponible l'instant d'avant votre "auto-validation" est devenu votre réalité . Vous êtes nouveaux . Vous êtes ce que vous savez être .

Ceci n'est possible que parce que c'est votre création . C'est vous qui créez pour vous et personne d'autre . Personne n'a le pouvoir de vous dire qui "être" . Lorsque vous dites "je suis" , immédiatement vous êtes .

Il suffit donc de plonger , vous ne pouvez attendre derrière le voile que quelque signe vous garantisse quoi que ce soit . La Vie ne peut offrir de garanties , elle ne connaît pas la possibilité d'échouer . Le seul But envisageable est l'émotion , née de l'expérience , elle-même générée par la pensée . Il n'y a pas d'echec possible , toutes les émotions réjouissent la Vie , elle n'en rejette aucune . Pas d'echecs possibles donc pas de garanties possibles . En conséquence , n'attendez plus ce qui n'adviendra jamais , plongez ! Comprenez avec clarté que vous devenez exactement qui vous voulez être en le sachant , en le déclarant et en le manifestant .

Emettre le désir d'être ou d'avoir quelquechose dans la vie doit s'accompagner de la gratitude qui naît de la certitude d'être éxaucé . C'est lorsque l'on emet une vibration qui ne laisse pas de place au doute que l'on manifeste son pouvoir .

C'est ainsi que si vous voulez être d'une certaine façon , vous devez le savoir de manière absolue dans votre for intérieur .Dites je suis triste en étant convaincus de l'être et vous êtes triste .

Dites j'aime et vous aimez.

Dites je sais et vous savez.

Qui Suis-Je? 20 Février 2013 Franck

Qui suis-je? Cette question est la plus fréquemment posée par tout être qui devient conscient de la Voie.

Elle répond à un double appel , l'un issu de vos profondeurs et l'autre , en reflet du premier, en votre périphérie.

L'égo , souhaite découvrir qu'il est un être extraordinaire , doté de super-pouvoirs ,et dont l'existence est capitale au bon déroulement de la Vie sur Terre . Pour cette version de nous , il s'agirait de révèler son identité , surement scellée dans quelque registre cosmique , lui-même dissimulé dans quelques boules de cristal , position des étoiles , ou autre fantasme...

Cette question répond également à un appel venant du plus profond de votre être qui souhaite vous faire comprendre que votre véritable nature est extraordinaire , dotée de super-pouvoirs et dont l'existence est capitale au bon déroulement de la Vie sur Terre.

Vous entendez cet appel de votre être , venu des confins de votre conscience ,et lorsque votre mental vous traduit ce message , vous le distordez en quête identitaire. Ce que vous savez devoir émerger est en vérité votre vraie nature.

Il est vain de chercher qui l'on est ,cet être n'existe pas .Votre passé n'existe pas , comment pourrait-il détenir la clef d'une identité perdue ? Chaque instant remplace le précédent et vous n'avez de réelle existence que dans l'éternel moment présent .C'est là que se trouve l'être tant recherché . Qui vous êtes , c'est qui vous choisissez d'être ici et maintenant . C'est une décision , un choix du moment présent qui vous révèle et proclame ce que vous choisissez de manifester .

Votre personnalité est le résultat des émotions enregistrées par votre âme en parcourant la Voie .

Votre identité est le déguisement sous lequel vous avez décidé de cheminer en cette incarnation.

Votre vérité est la nature de ce que vous êtes , le Principe omnipotent dont vous êtes à la fois la Source et le But .

Donc , si vous cherchez à savoir qui vous êtes , à un certain niveau , vous reniez qui vous êtes , votre Essence . Parce- que chercher à être empêche d'être . Parce-que vous êtes déjà .

En vérité , vous cherchez à vivre ce que vous êtes , à exprimer votre pure essence qui est Dieu.Voilà ce qui vous taraude . Voilà pourquoi vous vous êtes mis à cheminer . Voilà le but de votre présence sur Terre.

Lorsque vous vient cette fameuse question de qui vous êtes , comprenez que vous êtes poussés par une force créatrice immense qui cherche à s'exprimer à travers vous . Vous pouvez être ce que vous voulez et c'est la réponse à votre question . Le choix vous appartient , votre décision est souveraine , nul juge ou censeur à l'éxtérieur de vous ne pourrait l'empêcher . On n'empêche pas un Dieu , on l'incarne.

Cessez de tenter de vous définir , vous poseriez des limites à ce qui n'en connaît aucune . Laissez-vous aller , votre nature sait déjà s'exprimer , contemplez et jouissez de la voir s'épanouir à travers vous.

Retour de stage - Février - Un samedi soir sur la terre 16 Février 2013 Franck

Le Vent me souffle l'histoire d'un conseil qui eut lieu ce jour là.

Les Esprits de la Nature avaient convié , dans l'intimité d'une forêt d'Alsace , les Essences qui peuplent et colorent la Terre à se rassembler.

De ceux qui répondirent à l'appel , un Ange se souvint qu'il était la source de sa joie ,un Dauphin quitta soudain sa mère , témoin d'âges immémoriaux où les hommes riaient comme des enfants , un Arbre se souvint que Dieu venait souffler dans ses branches et se remit à marcher.

Le troisième règne , sauvage et noble ,dans la double clairvoyance de l'Aigle et du Loup , veilleurs de la flamme dans le coeur des hommes.Le Vent est venu attiser cette flamme , caressant , ondulant , soutenant et encourageant les natures à s'exprimer.

Attiré par le dehors , un joyau voulait devenir une plante , jusqu'à ce qu'il se penche sur lui , éclaboussé de sa Lumière.L'Eau porteuse de mémoire rendit à cette assemblée la Larme et la Force , amenant avec elle la nature du Petit Peuple , qui permit à tous , dans la force et la fragilité de son souffle , la joie de se reconnaître.

Nos frères des étoiles étaient représentés , scellant ces retrouvailles dans la protection de leur Lumière ,béni par les Neuf , le Conseil avait eu lieu.

Retour de stage - 9 Février 17 Février 2013 Franck

Moi et le Monde.Le monde dans lequel nous vivons nous appartient.Il est notre création.Nul besoin de porter ses émotions en armure dans un monde que vous manifestez par ce en quoi vous avez foi.

Se protéger , c'est déclarer la guerre à l' intérieur , l'Univers exaucera toujours tous vos voeux.Veillez à ce que vous acceuillez dans votre monde , prenez conscience du pouvoir souverain que vous donne le choix.

Le choix d'oser sa vérité , celui d'oser rêver un monde plus doux , dans lequel , enfin ,vous vous permettrez d'être.

Merci , de vous avoir choisis , nous avons grandi.

Retour de stage - 26 Janvier 29 Janvier 2013 Franck

Le sujet pour le groupe était "cesser de s'opposer pour se reconnecter à soi"

La croissance de notre être , notre spiritualité , n'est pas enseignée aux enfants .C'est chacun , sur son chemin de vie , qui va rencontrer les évènements , les personnes qui vont créer un déclic permettant le retour vers soi .

Dans la plupart des cas , ce cheminement prend racine dans l'opposition .Opposition à la souffrance d'une vie dont on ne peut tirer le sens véritable . Opposition à la famille , aux relations parce-qu'il faut trouver de nouvelles solutions pour accepter de vivre ensemble. Il existe autant de manière de s'opposer qu' il y a d'individu .

Souvent le stratagème fonctionne et le cheminement se poursuit .

Cependant , si l'on conserve comme moteur de son retour vers soi des situations d'opposition , cela crée des conséquences qui nous entravent .

Parce-qu'attendre de la vie une force d'opposition afin de s'appuyer dessus pour grandir , revient à s'attirer des ennuis pour en sortir ensuite.C'est associer de manière systématique et inconsciente , les aléas et la souffrance du quotidien à son évolution spirituelle .Lorsque l'inconscient a enregistré qu'il faut faire survenir un problème (doutes , peurs ...)pour que l'on se penche sur soi , la croissance s'accompagne de bien des souffrances .

Nous avons levé cette inscription dans l'inconscient au cours de cette mémorable journée de stage .

Chacun peut dorénavant marcher au devant de soi , dans sa liberté de croitre et de croire , sans attendre d'y être inconfortablement poussé par la vie .

L'idée , c'est d'accepter le jeu du réveil par une décision consciente .Rendre à sa vie instant après instant , la joie de progresser , sans bâton ni carotte , pour le plaisir d'être présent à soi.

Merci à tous.

Double du futur 28 Janvier 2013 Franck

Imaginons que le cycle de nos incarnations se poursuive...

Comprenons que notre vérité à propos du temps linéaire soit une construction du mental qui nous permette de nous isoler dans une expérience en particulier ; qu'il ne s'agit que d'un stratagème rendant l'expérience possible en ce monde relatif . Une façon d'oublier que nous sommes Dieu et de mettre une distance entre lui et nous pour que nous puissions le rejoindre . Une simple illusion pour oublier que d'un certain point de vue , nous avons tout vécu dans l'éternel instant présent et que nous sommes revenus au créateur à l'instant même où nous avons cru en être séparés.

Alors si l'on accepte ce temps vertical , où toutes les expériences sont vécues simultanément et où nous plaçons notre conscience sur un des échelons de cette multitude d'expériences croisées pour avoir le sentiment (soutenu par la modélisation du mental) de n'en vivre qu'une seule à la fois, nous pouvons faire une hypothèse merveilleuse.

Il est vrai que sous cet éclairage, je peux imaginer qu'un beau jour , l'être que je serai devenu , dans dix , dans cent vies et qui pourtant existe déjà dans un endroit où je ne sais me rendre en conscience , prendra conscience de moi . Cet être prendra conscience de ce qu'il était , il y a des vies lorsqu'il était moi aujourd'hui . Il regardera en pleine conscience toutes les versions de ce qu'il fut , est et sera.

Quel que soit le "temps" nécessaire , cette prise de conscience aura un jour lieu.

Lorsque j'essaie d'imaginer ce que je ferai une fois conscient de toutes ces versions de moi même , je ne peux m'empêcher de voir avec quel amour , quelle bienveillance mon double du futur se penchera sur toutes les parties qui le composent.

Il ne s'agit pas là d'un "ange gardien" dont je ne sais rien , dont je ne peux , depuis ma compréhension étriquée de l'amour , saisir la gratuité de son attention pour moi . Il s'agit là d'un être dont l'évolution est inextricablement liée à la mienne , dont chaque intention me concerne directement.

Cet être que je serai devenu saura faire grandir chaque portion congrue de lui même dans sa propre perspective d'évolution . Exactement comme lorsque l'on se penche sur l'enfant que l'on fut , notre "enfant intérieur" , afin de lui tendre la main , de le rassurer , de l'éclairer jusqu'à le voir sourire de nouveau.

Imaginez vous rendre visite à cet enfant intérieur . Vous avez huit ans , vous êtes plongés dans votre vie avec tout l'investissement que nous prête la candeur de l'enfance . Vous souvenez- vous , dans votre enfance , de ces moments où l'on se sait soudainement observé , liés à quelque-chose de plus grand bien qu'invisible , une force inquiètante et bienveillante à la fois ?

Et si cette présence qui vous impressionnait était vous-même ? Revenus de votre futur pour vous guider . Comme si l'avenir avait été testé auparavant par vous-même afin de n'en retenir que la version la plus judicieuse.

Souvenez vous , lorsque vous avez vécu des changements significatifs dans vos vies . N'avez-vous pas eu le sentiment que votre monde s'écroulait , que la maîtrise de l'instant vous échappait ? Et pourtant , qulques mois , quelques années plus tard , ces changements ont pris sens.Ce qui ne pouvait vous apparaître clairement au moment du choix devient soudain une évidence.Il fallait vivre cela , il fallait prendre cette direction , la voie la plus courte , la plus facile pour retrouver votre centre s'était imposée à vous.

Notre" double du futur ", cette version déjà évoluée de nous même , nous tend la main à chaque pas . Pas de temps en temps , ici où là , mais ,à chaque pas.

Réflechissez : vous ne voudriez pas faire autre chose . Cet être merveilleux que vous allez devenir et que vous êtes déjà quelquepart ne voudrait rien faire d'autre . Aimer , chérir , guider chaque partie de soi . Ramener sa conscience de toutes les parties les plus éloignées , les plus sombres , les plus diverses vers le Centre .Guider toutes les particules éparpillées dans une multitude d'expériences vers le Centre où réside Dieu en nous.

Aujourd'hui , nous sommes conscients d'être en cheminement , d'avoir entrepris le voyage du retour vers le centre-coeur.

Marcher en compagnie de ce double bienveillant , de cette version la plus aboutie de nous même , ne serait-il pas plus joyeux ? Plus sécurisant ? Qui pourrait mieux prendre soin de nous que nous-même ?

Devenir conscient de ce guide et entretenir ce lien d'amour avec cette version de nous , c'est accepter dès maintenant d'être cet être évolué . Prendre conscience de cette présence bienveillante a pour conséquence de l'inviter dans notre présent .

Et que ce passe t-il lorsque l'on invite son double du futur à pénètrer notre présent? Nous l'intégrons à qui nous sommes . Nous enfilons son manteau . Nous devenons ce que nous savons devoir devenir . Ainsi va la foi , et ce jeu divin ne connaît pas de fin .

Pour tout ce que nous avons vécu , nous sommes notre "double du futur" .Nous pouvons prendre conscience de ce rôle . Nous pouvons intervenir dans notre passé en nous reliant à ce que nous étions .Nous pouvons nous guider dans des scènes que nous croyons passées car , sauf pour notre mental , elles se jouent toutes dans l'éternel instant présent.Nous pouvons modifier notre état d'être , choisir comment nous allons nous sentir face à tel ou tel évenement . Revisiter nos traumatismes , éviter à l'enfant , à l'ado , quelque version de nous , de souffrir par Ignorance .Eclairer de sens nos expériences passées pour en modèrer l'âpreté.Vous pouvez y aller , l'inconscient ne fait pas la différence . Pour lui toutes les expériences vécues le sont pour de bon , l'imaginaire est on ne peut plus réel pour l'inconscient qui enregistrera la nouvelle scène .

Nous pouvons donc guider notre passé et accepter d'être guidé dans notre présent . Dans cette valse qui se joue de l'espace-temps , nous pouvons aimer et être aimé sans sortir de nous-même .

Dans notre intériorité , regardant en haut , regardant en bas , là où devait se tenir Dieu il n'y a que Soi.

En quoi notre monde nous reflète-t-il? 15 Janvier 2013 Franck

Tout est énergie , de flux et de reflux.Ce mouvement de l'énergie est comme un souffle , inspirant , expirant qui nous traverse et nous compose.

Dans cet océan vibratoire , chacun donne sa propre note qui prend vie dans les multiples ondes que nous émettons en permanence.

Cette "note" émise se compose de l'énergie que nous avons stabilisé autour de nous de façon plus ou moins dense ou subtile comme nos différentes enveloppes (corps physique, étherique , causal..) et de l'énergie mue par nos pensées , intentions ,croyances...

Lorsque le souffle d'énergie nous traverse , les fréquences vibratoires similaires vont s'attirer , s'agglutiner et apparaitre dans notre réalité énergétique.

Autrement dit, les images que nous projette (modélise) notre mental ont été selectionnées dans le Tout en regard de ce qui se trouve déjà en nous.

Ce qui me touche ne m'atteint que parce-que j'entretiens en moi une vibration similaire.Si je ne vibrais pas une certaine note , lorsque je croiserais cette note dans l'océan d'énergie , elle me traverserait sans éveiller la moindre attention.Rien en moi à quoi s'accrocher pour cette vibration.Elle serait invisible à ma réalité consciente.

C'est ainsi que le monde dans lequel j'évolue est toujours le reflet fidèle de l'écheveau vibratoire que j'entretiens.C'est ainsi que mon monde est bien le mien , que j'en suis bien la source et le réceptacle.

Concrètement,lorsque je vis une situation désagréable c'est que j'entretiens une vibration qui permet à cette situation de s'accrocher , attirée , aimantée par mon état vibratoire.

Pour cesser de générer une vibration qui attire ce que je ne veux pas , il s'agit de transformer cette énergie par la prise de conscience , le lâcher-prise , le pardon , toutes les formes que peux revêtir l'amour pour soi.

L'énergie est pulsée autour de nous par nos pensées , nos émotions...Devenir conscient de ce que nous émettons est la porte d'une vie choisie plutôt que subie.

Refuser de se reconnaître dans les situations que l'on rencontre au quotidien revient à refuser les outils qui font de nous les artisans de notre vie , c'est pourquoi il est indispensable d'accepter que notre monde soit notre création si l'on veut en reprendre les rènes.

Cette étape d'acceptation opérée , on s'aperçoit que l'on peut désormais voir notre quotidien comme une image projetée de l'intérieur de nous , véhiculant l'information nécessaire à notre croissance.

Nous avons toujours devant nous l'indication claire qui nous offre le choix du créateur : j'aime ce que je suis ici et maintenant ,et je maintiens la vibration , je n'aime pas ce que je suis dans cette expérience et je modifie la vibration en la raffinant par l'amour.

Ceci peut-être une possibilité de redevenir créateur conscient , bien qu'il ne s'agisse-là que d'une étape destinée à réeduquer son mental qui tendrait à nous convaincre que nous faisons face à l'adversité plutôt qu'à nos propres remous.

Plus avancés sur le chemin , nous ne voudrions rien changer car nous le savons , à la fin ne reste qu'Un.

Retour de stage - Janvier 11 Janvier 2013 Franck

Le sujet pour le groupe était vivre ensemble.

Plus que l'idée pour l'humain d'apprendre à vivre avec ses semblables en découvrant les relations lorsqu'elles ne sont pas régies par les émotions (l'amour du ventre), ce stage nous a ramené aux relations que nous entretenons avec nous-même.

Améliorer les relations internes, signifie unir dans le même élan, la partie de nous, inspirée, qui cherche à se révéler à l'amour et la partie de nous, retenue dans son illusion de souffrance, qui préfèrerait rester dans l'ombre.

Nous sommes allés reconnaitre et démonter les structures mentales construites au cours de nos vies, souvent par simple stratégie de survie, liées à notre peur de grandir.

En effet, il apparait que les souffrances sont parfois de vieilles compagnes dont il est difficile de s'émanciper.

Quitter les anciens repères, ouvre une perspective au doute, mais il s'agit d'une étape nécessaire à l'acquisition de nouveaux repères, qu'il conviendra un jour de lacher à leur tour...Lorsque l'on marche, nous créons un déséquilibre vers l'avant pour pouvoir bouger notre corps dans la direction souhaitée. Sans ce déséquilibre qui nous pousse à faire le pas suivant, nous resterions immobiles, paralysés par l'idée de tomber.

De même, toute démarche spirituelle doit vous rendre familier de ces déséquilibres passagers qui suivent chaque pas que l'on pose. Il s'agit de ne pas lutter contre le vide qui s'installe dans ces moments mais de se souvenir que de demander à grandir nécessite d'accepter les changements en conséquence.

En tout cas, une belle énergie dans ce stage, merci pour ces jeux de miroirs si aimants.

Je reviendrais souvent sur ces rapports que l'on entretient avec soi.

Rappel 27 Novembre 2012 Franck

Pour beaucoup d'entre nous,il devient évident que d'aborder la vie sans y intégrer une dimension spirituelle la rend dénuée de sens,montrant la vanité d'une existence dont la finalité serait la tombe.

Cette vision acquise,nous commençons d'élaborer un nouveau personnage enrichi par la découverte de soi,passionné par le développement personnel . Ce travail sur soi se fait à partir de l'intellect,par des compréhensions mentales des causes et des effets qui font notre vie. A ce moment de la progression vers soi,nous savons parfaitement avoir construit cette nouvelle vision,ce nouveau personnage, par un effort conscient de notre mental.

Mais comment croire sincèrement en quelque chose que l'on sait avoir monté de toute pièce ?

Il s'agit de comprendre quelle est la véritable source de notre démarche. Qui nous pousse à grandir, à regarder la vie sous un angle approfondi par l'amour ? Notre âme,notre étincelle divine au centre de nous même. Notre démarche n'est pas née de rien,elle est inspirée par ce que nous avons de plus grand. C'est ici que notre âme vient à notre rencontre, il est maintenant temps de réaliser que notre croissance n'est pas usurpée. Nous sommes la Source, il ne pourrait en être autrement.



Prenez conscience des forces qui ont travaillé à travers vous , la perfection du plan qui vous a mené à vous découvrir . Reliez cette force immense à votre spiritualité , elle en est la Mère.

Prenez conscience de la clarté du chemin parcouru en le regardant d'en haut, voyez l'énergie qui vous à donné cette parfaite direction , elle en est le Père.

Maintenant , replongez dans votre vie , dans votre cheminement , sûrs de votre nouvelle identité.Vous ne vous racontiez pas d'histoires , vous pouvez laisser votre foi s'exprimer , dans la conscience d'être la source de tout cet amour.

L'Univers ne peut-être manipulé , il entretient toujours la vérité à votre endroit , l'amour ne peut être volé.Reliez des à présent votre démarche spirituelle à ce qui en a toujours été le moteur , votre foi.

Vous êtes la Source , vous êtes la Voie , vous êtes le But.

Bon voyage...

Retour de stage - 24 Novembre 25 Novembre 2012 Franck

Le sujet pour le groupe était l'autorité sur sa vie.

Il s'agissait dans un premier temps de lever les obstacles majeurs pour chacun concernant l'autorité sur leur propre chemin de vie.Il s'avère que ,dans la plupart des cas,les clefs du pouvoir sur sa vie étaient confiées à des tiers.

Se positionner clairement dans sa vie semble être indispensable ,c'est pourquoi lorsqu'il nous parait impossible d'assumer cette position,nous confions inconsciemment l'autorité sur notre vie à ceux que nous considérons les plus aptes à nous diriger(Pour ce stage,nous avons souvent rencontré les parents comme assumant ce rôle,mais aussi les employeurs,les chefs de tous bords et meme un maître tibétain,si,si!)

Evidemment se rendre compte que l'on a confié le pouvoir à l'extérieur implique la prise de conscience que l'on a du pouvoir.

Ce fut comme d'apporter un nouveau point de vue,une perspective différente parce-que restituant à chacun sa souveraineté,permettant ainsi de réintégrer le pouvoir en son sein et de commencer de regarder s'éloigner le mensonge d'une vie sans choix.

Seulement prendre l'autorité sur sa vie ,réintegrer le pouvoir,ne doivent pas rester de jolis mots qui sonnent bien,il ne s'agit pas que de concepts,mais d'outils indispensables dans la vie quotidienne pour se mettre à marcher depuis le centre de soi-meme.Devenir sa propre autorité sur ses choix,c'est le moyen incontournable de retrouver notre plus grande Joie:redevenir des créateurs conscients.

Le plan visant à restaurer l' être-humain véritable détient une clef: le coeur de chacun.

Chercher l'éveil 14 Novembre 2012 Franck

Chacun cherche à améliorer sa communication avec l'Univers, à connecter de l'information, à échanger avec le Vivant.

Si l'Univers, la Vie, Dieu, selon ce qui vous parle, avait des difficultés de communication, nous pourrions nous sentir bien seuls.

Vous cherchez, vous demandez, vous invoquez, vous priez.... Et la Vie vous répond, inlassablement, dans son infinie constance et avec bienveillance.

Dieu n'a aucun problème pour vous parler. C'est dans ses moyens.

Vous pouvez découvrir, comment la vie vous parle, en particulier. Dieu chuchotte-t-il à votre oreille ? Votre corps sait-il vous montrer la vérité ? Peut-être vos émotions sont-elles votre meilleur lieu avec le "Tout-vibrant", ou encore votre troisième oeil, pourquoi pas votre voix, vos yeux, votre imagination ?

Peut-être que tout nous parle ? Cesser de croire que la réponse va venir par une direction en particulier, c'est s'ouvrir à l'idée qu'elle puisse venir de partout. C'est faire naître une forme de vigilance, c'est mettre ses sens en éveil, c'est s'éveiller.

Ainsi, du simple fait de savoir que Dieu est présent en me parlant partout et tout le temps, je m'éveille.

Dans la présence, il n'y a plus de questions, que des réponses. Plus besoin de chercher, vous avez trouvé. Posez-vous, respirez et laissez vous envahir par le sentiment d'arriver enfin d'une longue quête. Sentez que vous n'avez plus à chercher, que de simplement se poser et regarder la vie vous parler, vous comble d'amour. Vous sortez de votre veille, vous vous trouvez dans l'éveil.

Mon amie la peur 14 Novembre 2012 Franck

Pour pouvoir expérimenter l'amour dans le monde relatif, il fallait que l'on y trouve son contraire : le non-amour.

Nous lui avons donné un nom : la peur.

Nous avons aussi compris que l'amour était la force illimitée et inconditionnelle, nous pouvons donc comprendre que la peur s'associe aux énergies inverses : limites et conditions.

Sans l'existence de cette polarité originelle il ne serait pas possible d'expérimenter le monde relatif.

Si vous viviez une expérience méditative qui vous donne l'impression que vous allez vous "diluer" dans le tous, que vos cellules, votre énergie, vont se mélanger à l'énergie en dehors de vous, qu'est ce qui vous fait réagir ? C'est la peur. La peur de se dissoudre dans l'océan d'énergie vous ramène à l'intérieur de votre corps.

Nous voyons ici une version de la peur qui va dans le sens de la vie. C'est elle qui forme nos limites. C'est grâce à la peur que je suis qui je suis, c'est elle qui me donne ma forme.

Nous pouvons entrevoir l'amour qui sous-tend cette peur, car c'est par elle que je peux m'expanser, m'étendre, évoluer.

Il en va de même pour les peurs que l'on rencontre au quotidien. Cc'est la simple expression d'une limite.

C'est par cette limite que je vais pouvoir grandir. Si je baigne ici et maintenant dans un océan d'amour, quelle direction prendre ? Où aller pour grandir ? Serait-ce la fin de ma croissance ?

Dieu merci, la peur existe. Elle me montre le chemin, elle me dit quelle limite franchir, et m'offre de jouir de passer l'obstacle, d'aller vers l'amour.

Et dans son infini amour, la peur se représente. A chaque fois. Je peux compter sur sa présence pour continuer de marcher, pour repousser la limite, peu à peu, jour après jour, et accroitre mon amour.

Posez les yeux sur vos peurs depuis cette perspective, respirez, détendez vous, elle ne vous menacent pas, vous les faites simplement venir à vous pour ne pas perdre le sens de la vie.

Finalement la peur c'est l'Amour qui se pousse vers l'Amour. Aimez vos peurs, ne vous les cachez pas, prenez les pour ce qu'elles sont : l'Amour qui appelle l'Amour, les clefs du Royaume.

Jouir du procesus 14 Novembre 2012 Franck

Vous commencez de gravir une colline dont vous savez qu'elle offre une vue imprenable à son sommet.

Qu'est ce qui vous donne tant de plaisir une fois en haut, votre pique-nique ouvert et vos yeux émerveillés ?

Qu'en serait-il si vous aviez été déposés au sommet directement ?

N'est ce pas chaque pas effectué, chaque sens sollicité, dans la conscience de l'instant qui donne toute sa saveur, à l'arrivé de l'étape ?

Nous savons tous d'expérience que lorsque nous avons franchi une étape, une nouvelle se présente. Refuser le processus entre les deux, nous maintient dans un état d'insatisfaction et de non-réalisation permanent.

Ce qui nous sépare de ce que nous souhaitons être ou avoir, n'est que la conscience de ne pas l'être ou de ne pas l'avoir. C'est littéralement de ne pas savoir que nous sommes arrivé qui crée un espace entre l'état désiré et l'état présent. C'est ce qui crée le chemin entre les deux.

Donc nous créons un chemin, puis nous refusons de l'emprunter.

Si cheminer consistait en se rendre compte que nous posons toujours les pieds au bon endroit, cela nous permettrait de jouir, instant après instant, de la certitude d'être arrivé.

Ca serait comme de franchir le dernier pas de l'étape à chaque pas. Aussi jouissif que d'arriver en haut de la colline à chaque fois que l'on pose le pied et de contempler le panorama dans l'éternel présent.

Le patriarche à l'intérieur 14 Novembre 2012 Franck

Il semblerait que le système patriarcal comme nous le connaissons ait atteint ses limites, alors que nous entrons dans une période tournée vers le groupe.

Nous pouvons imaginer que s'il ne fonctionne plus à l'extérieur, il serait judicieux de voir comment il s'applique à l'intérieur.

Ainsi, en confiant notre vérité à une part de nous même (le père, le subconscient), nous avons tendance à rejeter l'information non validée par ce patriarche intérieur. Comme dans sa manifestation extérieure, il s'agit là de confier l'information d'évolution à une seule partie de nous. Le problème n'est pas de savoir si cette information est juste, le problème réside dans la perspective unique. Un seul point de vue ne peut suffire, l'heure est à l'expérience de groupe, notre version intérieure n'y échappe pas.

Commencer d'apercevoir l'aspect multi-dimensionnel des choses, c'est aussi comprendre qu'il n'existe pas de raison ou de tort, mais simplement des angles de vue différents. Refuser un point de vue, c'est une façon d'aplatir la réalité (perspective) de manière à la rendre accessible au mental. C'est une manière de nourrir le doute en rendant les choses discutables, argumentables puisque toujours opposables à un autre angle de vue.

Cesser le patriarcal à l'intérieur c'est remettre sur un pied d'égalité toutes les perspectives. Ainsi, les messages du corps, les émotions ressenties, les tribulations du mental, les mots que l'on prononce, ceux que l'on entend, les perceptions "extra sensorielles" participent tous à nous faciliter le chemin.

Chacune de ces sources d'information, intégrées dans une perspective élargie, dans une vue d'ensemble, revéle une vérité pour l'instant qu'il n'aurait pas été possible d'entrevoir, si nous étions restés persuadés que seul le patriarche en nous détenait la clef.

Être en quête de lumière induit d'accepter sa part d'obscurité. De ne pas s'identifier à l'information pour simplement l'intégrer à un angle de vue ainsi approfondi. Imaginons être une boule à facettes. Si une information me parle de mesquineries et que je la refuse car je m'identifie au message ("Je ne suis pas mesquin moi") sur quoi va pouvoir s'appuyer ma générosité pour exister ? En acceptant d'allumer en moi la facette "mesquin", j'allume simultanément la facette "pas mesquin". Et la boule à facettes grandit.

Cesser d'entretenir le systéme patriarcal permettrait de redécouvrir le Père. Un père bienveillant qui accepte les différents parties de lui-même (les expériences de ses enfants), en comprenant que dans toute ces facettes acceptées, la lumière pourra jaillir du dedans réunifié, transformant la boule à facettes en diamant étincelant.

Fichez-vous la paix! 14 Novembre 2012 Franck

De quel droit se faire vivre ce que l'on se fait en distordant la réalité avec notre jugement?

Accepterions- nous que quelqu'un s'immisce dans notre intimité et la salisse ? Que pensons-nous faire lorsque l'on laisse le mental nous jouer sa petite musique dissonnante ?

Il est temps de se fiche la paix ! Ne nous laissons plus médire de nous même. Laissons nous tranquilles !

Il est temps de signer l'armistice à l'intérieur.

Nous avons besoin de nous-même, de nous découvrir, d'arrêter la ritournelle impitoyable.

Faire la paix à l'intérieur, mettre son âme, son esprit et son corps au diapason.

Utilisez votre mental pour grandir. Echafaudez des stratégies, refléchissez, déduisez, organisez votre pensée. Utilisez tous vos outils, votre esprit est un "maître mental", d'une puissance qu'il convient d'estimer à sa juste valeur.

Toutes les voies mènent au coeur, n'en négligeons aucune, aimons les toutes comme la Vie nous aime.

Exprimer son talent 14 Novembre 2012 Franck

Du parcours de nos âmes, cycle après cycle, nous avons eu bien des expériences. Elles se sont inscrites en nous, instant après instant, nous donnant, à mesure de nos choix, une façon d'entrer en relation particulière, une saveur, une couleur qui nous est propre.

Chacun comprend cela dans son for intérieur, chacun sait plus ou moins consciemment, qu'une part de nous a choisi de s'incarner pour se joindre à l'élan de transformation de l'humanité. Nous avons tous dans nos coeurs ce désir d'amour. Nous le savons parce -que c'est notre nature. Nous sommes Amour. Et l'Amour connait bien des facettes.

Découvrir ce que notre âme veut pour nous, placer notre perspective sur une autre échelle, nous montre que depuis notre arrivée en ce Monde, nous n'avons cessé d'être et d'agir selon le plan que nous nous étions fixés avant de naître. Notre "couleur" , notre teinte particulière, transpire à travers nos actes et nos paroles depuis toujours. Nous pouvons choisir de garder notre magnifique intention scellée à l'intérieur de nous, comme un trésor que l'on pourrait aller admirer lorsque la peur de vivre devient trop forte.

Mais le temps de l'obscurantisme est révolu. Partout la lumière se crée un chemin, et nos jardins ne peuvent plus rester secrets. Il est temps pour tous de réveler son talent, de faire et d'être en fonction de notre idée la plus élevée de nous-même, et dans cette transparence, la lumière pourra rayonner aux yeux de tous, pour que chacun, puisse trouver le courage d'exprimer sa plus belle nature.

Le "talent", de chacun nous parle toujours d'Amour et il est tellement magnifique, tellement empreint de force, de sagesse accumulée que notre mental s'y refuse. "Comment pourrai-je être si lumineux ?". Il doit y avoir erreur, restons humblement caché, avançons à couvert sous nos masques, nous enjoint-il de faire.

Mais en cette période de révélation, ne pas exprimer sa lumière revient à faire jouer notre talent contre-nous. Ainsi le Guide non-reconnu se perd en lui même, celui qui guérit somatise de ne pas trouver la faille en lui, celui-qui pourrait appaiser les autres se tourmente lui-même, celle qui sait lier les coeurs se sent seule, le médiateur qui sait faire communiquer les mondes entre eux peine à se comprendre lui-même.

C'est ainsi que notre talent, non reconnu, devient notre "talon d'Achille". Mais ne nous y trompons pas, il n'existe là aucune malveillance de la vie, il ne s'agit pas d'une punition que l'on s'inflige, mais au contraire d'un message provenant de l'intérieur qui nous montre où poser les yeux pour comprendre notre talent et comment il s'inscrit dans le vaste plan qui amène l'humanité et donc nous même, à l'éveil.

Bien sûr, il n'y a pas d'échec possible pour l'âme, son plan s'applique parfaitement pour chacun dans l'éternel instant. Que la somme d'expérience qu'elle a vécu puisse servir la Vie d'une façon qui nous appartienne ne fait aucun doute. Que nous en soyons conscients où pas, notre talent s'est toujours appliqué. Nous avons chéri, aimé, guidé, relié, uni, selon ce que nos âmes on ramené comme "savoir-être" de leur périple.

Ce qui fait la différence, c'est de mettre cette qualité en lumière, de la poser devant nous, puis de l'exprimer au monde. Ainsi, nous pouvons choisir d'entrer en relation depuis ce point de vue de l'âme.

Nous verrons alors comment la vie ne cesse de nous donner des occasions d'exprimer notre talent, comment tout s'ajuste et prend du sens lorsque nous entrons consciemment dans cet espace sacré.

En effet, comment pouvons nous continuer de croire en nos drames depuis une perspective si élargie de nous-même ?

Se réveler son talent n'est en rien un acte égotique de définition de soi, il s'agit de s'englober dans le merveilleux plan de la vie pour la vie.

Reconnaître sa lumière, c'est permettre à chacun de reconnaître la sienne. Cessons de laisser le mental nous rapetisser à une portion de nous même, acceptons enfin notre héritage, et de l'union de nos coeurs, reconnus et révelés au yeux du monde, donnons à chacun l'occasion merveilleuse d'exprimer son soi, d'appliquer son talent et d'être humain.